Les textes d’autrefois, l’édition d’aujourd’hui.

Les maisons hantées – En marge de « La mort et son mystère »

Camille FLAMMARION

Annoncé comme « en marge de La mort et son mystère », cet ouvrage constitue en fait un 4ème tome de la trilogie, et sa suite logique.

Dans une conclusion surprenante, et s’appuyant sur encore plus de témoignages, l’auteur arrive à relier les phénomènes « surnaturels » liés aux lieux, aux humains, morts ou vivants.

« Il ouvre ainsi un portail à de nouvelles recherches et découvertes aux scientifiques de bonne volonté. »

À peine avait-il éteint sa bougie que M. Gomes Paredes entendit des coups sur les carreaux de la fenêtre. Il se leva et, rallumant la bougie, ouvrit sa croisée toute grande, ne vit personne. Il se recouche, éteint de nouveau la bougie, mais voilà qu’il entend des pas tout près de lui, et des portes dans toute la maison s’ouvrir et se refermer. Il refait la lumière et se met à regarder partout, sous le lit, sous les meubles, etc. Rien ! Personne ! Il éteignait, tous les bruits recommençaient. Il rallumait, toujours plus rien !

Ne voulant incommoder personne, il supporta cette situation toute la nuit, et le lendemain il demanda à son ami, M. Homem Christo, s’il n’avait rien entendu d’insolite dans la nuit. « Je n’ai rien entendu du tout », fit-il. « D’ailleurs, ce n’est guère facile, vu que je dors comme une marmotte. Et puis qu’y a-t-il à entendre ? Il n’y a pas de voleurs dans la maison, et tous ces bruits sont de la pure fantaisie. » M. Gomes Paredes, connaissant le caractère positiviste de M. Homem Christo, n’insista pas.

Il rentra chez lui à Coïmbre et raconta à son père ce qui lui était arrivé chez son ami. Son père l’écouta avec attention et lui dit : « C’est très singulier ! Un autre locataire, avant ton ami, a quitté cette maison à cause de ces bruits, et une femme qui surveille aujourd’hui l’Observatoire météorologique, situé en face de cette maison, y ayant passé une nuit, déclara que plus jamais elle n’y retournerait, car cette maison était ensorcelée. Je te conseillerais de tout bien raconter à ton ami et de le prier de sacrifier une nuit afin d’observer ce que cela peut bien être. »

Camille Flammarion

26 février 1842, Montigny-le-Roi
† 3 juin 1925, Juvisy-sur-Orge

Astronome, fondateur de l’observatoire de Juvisy et de la Société astronomique de France.

Chroniqueur et vulgarisateur scientifique reconnu, il s’installe dans le succès dès 1879 avec l’Astronomie populaire.

En marge de ses travaux officiels, il s’intéresse aux aspects inexpliqués de la réalité, ce qu’on appelle aujourd’hui le « paranormal ».

Affirmant qu’il n’y là aucun mystère mais uniquement de l’ignorance, il va s’efforcer, en les étudiant à la lumière de la méthode scientifique d’analyse et de déduction, d’ouvrir un chemin vers un nouveau champ d’étude que la science, à son avis, ne peut plus éviter.

Du même auteur :
La mort et son mystère – Avant la mort
La mort et son mystère – Autour de la mort
La mort et son mystère – Après la mort

Prologue

Spiritualisme et matérialisme

I – Les preuves expérimentales de la survivance

Réponse préliminaire à certaines critiques. – La constatation des faits. – Aveugles et négateurs de parti pris. – Laplace et le calcul des probabilités. – Choix d’observations précises.

II – Les maisons hantées – Premier aperçu du sujet

Il y a du vrai et du faux. Réalités constatées. Observations anciennes et contemporaines. Reconnaissance juridique des maisons hantées. Baux résiliés. Certitude des phénomènes de hantise.

III – Phénomènes étranger observés dans un château du Calvados.

IV – La maison hantée de la Constantinie (Corrèze)

V – Une habitation troublée en Auvergne. Un incident psychique à l’évêché de Monaco. Phénomènes physiques correspondant à des décès. Le mort et les horloges.

VI – Le presbytère aux bruits mystérieux. La maison de l’instituteur. Un compagnon invisible.

VII – La villa fantastique de Comeada-Coïmbre (Portugal)

VIII – Observations faites à Cherbourg. Qu’est-ce que l’ambiance des demeures ?

Le Docteur Nichols et la chambre fatale. Le plafond maléfique d’Oxford. L’obsession de Cambridge. La mosquée de Pierre Loti à Rochefort.

IX – Excursion générale parmi les maisons hantées.

X – Classement des phénomènes. Hantises associées à des trépassés.

XI – Phénomènes de hantise sans indications d’actes de trépassés. Esprits tapageurs. Poltergeist.

XII – Les fausses maisons hantées.

XIII – Recherche des causes.

Origine et mode de production des phénomènes de hantise. Le cinquième élément.

Épilogue

L’inconnu d’hier est la vérité de demain. Le progrès entouré d’obstacles. Rapport de Lavoisier à l’Académie des Sciences sur les aérolithes.

Choisissez l’édition selon votre type de liseuse :

Kindle est une liseuse de livres numériques, qui se lisent comme des livres en papier. Elle se base sur de vraies particules d’encre et des typographies créées sur mesure, manuellement, afin de permettre un rendu d’affichage des mots et des lettres aussi précis que sur un livre en papier.

Kobo est une liseuse pour bibliophiles. Elle propose une expérience de lecture avec une excellente résolution. Ses paramètres automatiques reproduisent la progression naturelle du soleil, en émettant la meilleure luminosité selon le moment de la journée, incluant les nuances de lumière.

Il n’y pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Les maisons hantées – En marge de « La mort et son mystère »”

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

mon autre librairie . les textes d’autrefois, l’édition d’aujourd’hui
Mon Autre Librairie sur Facebook