Les textes d’autrefois, l’édition d’aujourd’hui.

Les Foules de Lourdes

Joris-Karl HUYSMANS

Ce n’est pas la première fois que Huysmans, catholique convaincu, demeure à Lourdes, et il en connaît tous les recoins.

L’époque des apparitions n’est pas si lointaine, Lourdes en est encore à s’organiser, et les visiteurs ont accès à tous les lieux aujourd’hui réservés aux malades ou aux soignants.

« Il peut donc nous livrer une description fouillée, quasiment exhaustive, de cette énorme machinerie dévotionnelle, source inépuisable de stupeur et d’émerveillement. »

(Édition annotée)

   

 2,83

Devant la grande table, le Dr Boissarie est assis et, à sa gauche, devant l’autre table, se tient son adjoint, le Dr Cox. La première impression que l’on éprouve, alors qu’on assiste à l’interrogatoire des malades, est que le Dr Boissarie est un juge d’instruction, mais un juge brusque et bon enfant, et qui retourne, en souriant, ses accusés sur le gril, et l’aimable Dr Cox fait alors l’effet du greffier qui, tout en écrivant, jette de temps en temps un coup d’œil sur les inculpés dont il inscrit, s’il y a lieu, la réponse.

La vérité est, n’en déplaise aux gens qui ne connaissent que par ouï-dire la clinique de Lourdes, que ces deux praticiens sont fort défiants et qu’ils ne retiennent, pour leurs annales, que bien peu des cas extraordinaires dont le défilé s’opère devant eux.

Alors que j’arrive, le Dr Boissarie me fait signe de m’asseoir auprès de lui et il continue de causer placidement avec une jeune fille d’allure un peu bizarre, une paralytique qui déclare avoir été guérie, miraculeusement, ce matin, après un premier bain. Elle ne fait pas partie d’un pèlerinage, ne possède aucun certificat de médecin, rien qui renseigne sur ses antécédents ; elle est d’ailleurs pleine de réticences et se tait sur l’origine de son mal ; mais elle a affaire à un homme patient qui l’incite à se contredire, qui lui dit : Voyons, vous avez dû suivre tel traitement, éprouver tel et tel symptôme, et peu à peu, il finit par lui extirper la vérité, par lui faire avouer qu’elle est sujette à des attaques et qu’il faut alors quatre hommes pour la tenir, et le docteur sourit, la congédie avec de bonnes paroles, et me dit : « C’est de la fausse monnaie. »

Joris-Karl Huysmans

5 février 1848, Paris
† 12 mai 1907, Paris

Né d’un père néerlandais, lithographe issu d’une longue lignée de peintres, et d’une mère française, institutrice, Charles-Georges Huysmans trouva très vite sa voie au carrefour de l’art et de la littérature.

Romancier, critique d’art, ami de Zola, des Goncourt, il adhère au naturalisme, qu’il délaissera pour le symbolisme et l’esthétique décadente fin de siècle qui marquera son style.

De la même manière, après avoir exploré en curieux les méandres de l’occultisme et de la magie noire, il reviendra à un catholicisme orthodoxe et affirmé.

Décédé encore jeune d’un cancer, il laissa une œuvre aussi foisonnante que le fut sa vie.

L’auteur n’a pas donné de titres aux chapitres. Les indications données ici servent uniquement à un meilleur repérage de lecture.

Introduction

I. [Historique]

II. [La grotte]

III. [La piscine]

IV. [L’hôpital]

V. [Le bureau des constatations]

VI. [La basilique]

VII. [Les offices]

VIII. [Les processions]

IX. [Les environs de Lourdes]

X. [La fête aux flambeaux]

XI. [Les Clarisses]

XII. [Le vieux Lourdes]

XIII. [La messe des malades]

XIV. [Les autres Lourdes]

XV. [Réflexions de fin]

Notes

Choisissez l’édition selon votre type de liseuse :

Kindle est une liseuse de livres numériques, qui se lisent comme des livres en papier. Elle se base sur de vraies particules d’encre et des typographies créées sur mesure, manuellement, afin de permettre un rendu d’affichage des mots et des lettres aussi précis que sur un livre en papier.

Kobo est une liseuse pour bibliophiles. Elle propose une expérience de lecture avec une excellente résolution. Ses paramètres automatiques reproduisent la progression naturelle du soleil, en émettant la meilleure luminosité selon le moment de la journée, incluant les nuances de lumière.

Il n’y pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Les Foules de Lourdes”

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

mon autre librairie . les textes d’autrefois, l’édition d’aujourd’hui
Mon Autre Librairie sur Facebook