Les textes d’autrefois, l’édition d’aujourd’hui.

Les propriétaires versaillais sous Louis XIV et sous Louis XV

Paul FROMAGEOT

Qui pourrait penser aujourd’hui que la ville de Versailles, fauchée un jour en plein essor, a bien failli disparaître ? La propriété à Versailles n’était pas une sinécure sous l’ancien régime. L’auteur nous décrit les aléas d’un ordre précaire, né du caprice d’un roi et maintenu uniquement par les volontés changeantes de ses successeurs. Une étude très documentée et passionnante. (Édition annotée)
**********************************
ACHETER LE LIVRE
ISBN livre : 978-2-38371-071-4
17,00 €

***************
ACHETER L'EBOOK
ISBN ebook : 978-2-38371-072-1
3,49 €

   

Les possesseurs des baraques soutinrent que jusqu’à cette dernière date, la fabrique n’avait pas été propriétaire, et qu’elle ne pouvait, en conséquence, réclamer aucuns loyers pour la période antérieure. Il fallut un arrêt du Conseil d’État, rendu le 29 juillet 1715, pour contraindre les récalcitrants à payer, en déclarant que le Roi avait donné dès l’origine, en 1684, à l’église Notre-Dame, tous les terrains dont il s’agissait.

Certains indices étaient donc de nature à inquiéter les propriétaires versaillais. Le retrait du privilège de l’insaisissabilité montrait que la faveur du Roi était instable. L’annulation de divers brevets de dons de terrains, les contestations soulevées sur la légitimité du droit de propriété, révélaient les risques particuliers qui pouvaient menacer les acquéreurs d’immeubles. Néanmoins, on a vu les hauts prix atteints par les terrains et les maisons ; on semblait donc croire la propriété immobilière solidement assise. Nous verrons bientôt qu’elle était à la veille d’un désastre.

Paul Fromageot

12 août 1837, Paris
† 8 mars 1914, Paris

Après des études de Droit, Paul Hector Fromageot fut inscrit au barreau de Paris en 1858, et nommé finalement au Conseil de l’Ordre des avocats en 1889. Mais parallèlement à son activité d’avocat, il suivit également le chemin de sa passion pour l’histoire. Très ancré dans sa famille et son territoire, il sut faire passer cet intérêt au filtre d’un travail minutieux. Ses travaux sur Versailles, où sa famille s’était installée alors qu’il était encore enfant, ont fait date. Il fut membre de nombreuses sociétés savantes, dont l’Académie de Versailles, et un collaborateur régulier de la Revue de l’Histoire de Versailles.

Sous Louis XIV

Sous Louis XV

Choisissez l’édition selon votre type de liseuse :

Kindle est une liseuse de livres numériques, qui se lisent comme des livres en papier. Elle se base sur de vraies particules d’encre et des typographies créées sur mesure, manuellement, afin de permettre un rendu d’affichage des mots et des lettres aussi précis que sur un livre en papier.

Kobo est une liseuse pour bibliophiles. Elle propose une expérience de lecture avec une excellente résolution. Ses paramètres automatiques reproduisent la progression naturelle du soleil, en émettant la meilleure luminosité selon le moment de la journée, incluant les nuances de lumière.

Il n’y pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Les propriétaires versaillais sous Louis XIV et sous Louis XV”

mon autre librairie . les textes d’autrefois, l’édition d’aujourd’hui
Mon Autre Librairie sur Facebook