Les textes d’autrefois, l’édition d’aujourd’hui.

La création de Versailles

Pierre GIRAULD de NOLHAC

En expert et passionné, l’auteur déroule devant nous le grand panorama historique de la naissance de Versailles, depuis la ferme fortifiée des Loménie, près du hameau de Versalias, jusqu’à l’immense demeure de Louis XIV, en perpétuel chantier. La ville elle-même est une création du roi, à son service pour loger les courtisans et les différentes annexes de la gigantesque machine de pouvoir qu’est devenu le Château. Architectes, artisans, artistes, paysagistes, tous les talents sont convoqués ; les constructions, destructions, reconstructions s’enchaînent, au gré du bon vouloir du souverain.
Une geste flamboyante.
(Édition annotée.)
***
ISBN livre : 978-2-491445-69-0
ISBN ebook : 978-2-491445-70-6

   

Il faut songer maintenant à décorer les nouvelles fontaines du jardin. Cette nécessité amène à faire aux artistes de nombreuses commandes. Les sculpteurs qui reçoivent les principales sont les frères Gaspard et Balthazar Marsy. En deux ans, 1666 et 1667, ils touchent près de dix mille livres sur des « figures de plomb et ornements de sculptures pour les fontaines » ; toute l’ornementation du bassin du Dragon est comprise dans cette somme, le dragon, les quatre dauphins et les quatre amours sur des cygnes. Ils ont fait également, pour la jolie fontaine du Triton ou de la Sirène, située sur la terrasse à l’angle nord-ouest du Château, des groupes qui sont déjà dorés en 1668. On y voit un triton soutenant une sirène, qui projette l’eau par une coquille portée à sa bouche, et deux enfants assis sur des dauphins. Ce groupe, qui disparaîtra avec le bassin, est indiqué comme étant de bronze doré. D’ordinaire, pour les fontaines, le métal employé par les sculpteurs est un mélange de plomb et d’étain, que la dorure rend semblable au bronze doré ; il faut se méfier toujours, en lisant les descriptions, de cette mention du bronze doré, faite à propos d’objets que nous ne retrouvons point en ce métal et que les Comptes indiquent comme exécutés en plomb.

Pierre Girauld de Nolhac

15 décembre 1859, Ambert
31 janvier 1936, Paris

Écrivain, poète, historien, humaniste, académicien, Pierre Girauld de Nolhac a eu dans sa vie deux amours : les Antiquités latines, et le XVIIIe siècle français – Rome et Versailles.

Après de brillantes études, il devient dès 1882 membre de l’École française de Rome.

Ses recherches sur Pétrarque feront date.

Ce fort lien affectif à l’humanisme de la Renaissance italienne l’accompagnera toute sa vie, en tant que Conservateur du Château de Versailles, comme en tant que directeur du musée Jacquemart-André.

Élu à l’Académie Française en 1922, il laisse une œuvre abondante.

Du même auteur :
Fragonard, 1732-1806
La résurrection de Versailles
La vie amoureuse de Pierre de Ronsard
Le Trianon de Marie-Antoinette
Madame de Pompadour et la politique
Souvenirs d’un vieux Romain
Versailles résidence de Louis XIV

Préface
Introduction
I. – Versailles sous Louis XIII
II. – Les premiers travaux de Louis XIV
III. – Versailles séjour de fêtes
IV. – Les premières descriptions de Versailles
V.– Le château de Le Vau
VI. – L’œuvre de Le Nôtre
VII. – Le Grand Canal

Choisissez l’édition selon votre type de liseuse :

Kindle est une liseuse de livres numériques, qui se lisent comme des livres en papier. Elle se base sur de vraies particules d’encre et des typographies créées sur mesure, manuellement, afin de permettre un rendu d’affichage des mots et des lettres aussi précis que sur un livre en papier.

Kobo est une liseuse pour bibliophiles. Elle propose une expérience de lecture avec une excellente résolution. Ses paramètres automatiques reproduisent la progression naturelle du soleil, en émettant la meilleure luminosité selon le moment de la journée, incluant les nuances de lumière.

Il n’y pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “La création de Versailles”

mon autre librairie . les textes d’autrefois, l’édition d’aujourd’hui
Mon Autre Librairie sur Facebook