Les textes d’autrefois, l’édition d’aujourd’hui.

Les vies d’outre-tombe d’Attanée-Oannès

Max Théon - Charles Barlet

Protégé par l'aura d'amour puissante et pure de sa passive, unie à lui en dualité d'être, et qui veille sur lui depuis la Maison des Veuves du Palais Royal, Attanée-Oannès quitte son corps physique devenu hors d'usage, et commence un voyage.

Son but est d'arriver aux confins des régions atteignables par l'homme dans son état actuel, et de revenir.

« Ce sera un voyage périlleux. Ce texte jusqu'à présent jamais édité présente un enseignement extrêmement riche, à multiples niveaux de lecture, difficile, somptueux. »

(Édition annotée)

Car longtemps avant la première aube du jour de la Restitution, l’obscurité sera si grande que, même parmi les plus intelligents des hommes, beaucoup seront instruits de génération en génération à attendre, comme une délivrance des maux subis dans la chair, la perte de leur degré d’être nervo-physique. Ceux aussi qui, soit par égoïsme soit par ignorance, grossissent l’armée des divinités personnelles, auront des motifs parfaitement connus de ces mêmes dieux, bien qu’inconnus de ceux qui en soutiennent le culte et l’adoration, pour compter que la transition à un royaume moins matériel les introduira dans un séjour de bonheur ineffable où les délices de chaque sens seront mille fois augmentées, où les formes et les couleurs seront infiniment plus belles, où les mélodies et les harmonies seront bien plus harmonieuses et plus mélodieuses, les parfums plus suaves, les fleurs plus exquises, où chaque contact doit procurer une jouissance nouvelle.
Ainsi, à peu d’exceptions près, l’homme encore intégral sera conduit à désirer, à vouloir sa propre désintégration générale, et par là à fournir aide et puissance aux êtres hostiles, ou dieux personnels.
C’est avec intention que nous nous servons de l’expression « désintégration générale » ; c’est bien elle que cache le mirage par lequel sont dupés les pauvres voyageurs humains en leur traversée de cette vie, dont leurs ennemis ont fait comme un pèlerinage dans le désert, aussi pénible que court et laborieux. Aux yeux trompés de chacun des pèlerins mécontents, las, épuisés, s’offre une oasis adaptée au développement des sens.

Max Théon

17 novembre 1848, Varsovie
4 mars 1927, Tlemcen (Algérie)

Le voile obscur que Max Théon a toujours maintenu sur son histoire personnelle résiste encore de nos jours aux recherches les plus obstinées.

De sa véritable date de naissance (le lieu en revanche est avéré) jusqu’à même son nom véritable, Max Théon, peut-être Louis-Maximilien Bimstein, est une ombre.

Son parcours initiatique, fortement teinté de kabbalisme, est tout aussi mystérieux. Mais son œuvre, elle, a profondément marqué son temps.

Associé de près à la naissance de la H. B. of L. (Hermetic Brotherhood of Louxor) et de la Société Théosophique, initiateur et formateur de Mirra Alfassa, la Mère de Pondichéry, il poursuivit pendant des années un travail occulte avec son épouse Mary Chrystine Woodroffe Ware (1843-1908), connue par la suite sous le nom de Alma, une Irlandaise à la biographie tout aussi impénétrable.

En 1887 le couple s’installa à Tlemcen, Algérie. C’est là que seront conçus et élaborés les textes autour desquels se mettra en place le Mouvement Cosmique.

Au décès de Mme Théon, le mouvement coupé de sa source perdit son élan, mais une survivance discrète est encore assurée de nos jours, autour de concepts d’une rare portée.

Du même auteur :
Vers la lumière

———

Charles Barlet

12 octobre 1838, Paris
† 29 octobre 1921, Paris

Albert Faucheux n’est demeuré dans l’histoire que sous son nom de plume de Charles Barlet.

Entretenu matériellement par une carrière administrative alimentaire, il choisit de consacrer sa vie à sa passion : l’occultisme.

Avec le Mouvement Cosmique, la Société Théosophique, la H.B.o.L., les mouvements Martiniste et Rose-Croix, entre autres appartenances moins installées, il aura activement participé sa vie durant à tous les courants occultistes de son temps, fréquenté leurs personnalités les plus marquantes, accumulé une somme de connaissances théoriques et pratiques sans équivalent.

Il a laissé de nombreux ouvrages encore très prisés d’un public initié.

Introduction
Livre premier – L’ascension dans les régions de l’Hostile
Sa vie terrestre, sa mort, son entrée dans l’état nerveux
L’état nerveux
L’état de l’âme
L’état mental
Livre deuxième – Le voyage de retour
À travers la mentalité intellectuelle
À travers la mentalité des sens
À travers l’état de l’âme
Le royaume d’Ad-Ad, le Prééminent
De la traversée de l’Abîme vers la Terre
Livre troisième – À la recherche de Ma-Vasha
La réincarnation
Visite au palais du roi
Diva Pregaya
Les dormeurs
Le domaine d’Allahoh
Retour sur la terre
Résurrection de Ma-Vasha glorifiée
Notes

Choisissez l’édition selon votre type de liseuse :

Kindle est une liseuse de livres numériques, qui se lisent comme des livres en papier. Elle se base sur de vraies particules d’encre et des typographies créées sur mesure, manuellement, afin de permettre un rendu d’affichage des mots et des lettres aussi précis que sur un livre en papier.

Kobo est une liseuse pour bibliophiles. Elle propose une expérience de lecture avec une excellente résolution. Ses paramètres automatiques reproduisent la progression naturelle du soleil, en émettant la meilleure luminosité selon le moment de la journée, incluant les nuances de lumière.

Il n’y pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Les vies d’outre-tombe d’Attanée-Oannès”

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

mon autre librairie . les textes d’autrefois, l’édition d’aujourd’hui
Mon Autre Librairie sur Facebook